Aussitôt partis, aussitôt revenus?

Nous arrivions à peine à croire que nous étions de retour à la Gare de l'Est!
Ça y est, le jour du départ est arrivé. Les trois mois que nous avons passés au Québec ont été fort occupés. Au menu, retrouvailles, travail, travail, travail et aurevoirs. Ainsi, le temps s’est écoulé très rapidement, si bien que nous quittons dans un sentiment d’empressement. Pendant cette pause, nous avons notamment reçu une invitation pour présenter notre projet devant des élèves de l’école internationale Filteau à Québec. Ces jeunes aux origines variées ont démontré un intérêt sans borne pour le récit de nos aventures et de nos péripéties. Mais au-delà de cela, par leur riche diversité, ils ont renouvelé chez nous la soif de partir à la découverte de lieux inconnus et de nouvelles cultures.

C’est donc par une escale à l’école Filteau que nous avons eu l’impression que notre épopée commençait avant le véritable commencement. Voici maintenant l’histoire de comment elle aurait pu aussi se terminer avant le commencement.

Forts de nos mésaventures avec les visas nécessaires en Europe cet été, nous y sommes allés, cette fois, de maintes vérifications concernant les exigences vietnamiennes. Le résultat de nos recherches : on se doit de commander une lettre d’autorisation d’entrée sur le territoire, de remplir un formulaire et de présenter le tout, agrémenté de 45 $ US, à notre arrivée à l’aéroport de Ho Chi Minh Ville. Où avons-nous eu ces informations? De Ti-Clin Nguyen, rencontré dans un restaurant vietnamien louche d’une sombre ruelle de la basse-ville, pensez-vous? Erreur! C’est une information qui nous vient tout droit du site Canadiens à l’étranger, un service du ministère des Affaires étrangères corroboré par le réputé guide de voyage Lonely Planet.

Le hic c’est que Lui Nguyen de l’ambassade vietnamienne, contacté par le personnel de notre compagnie aérienne, Lui, il s’en fichait pas mal de notre fameux site Internet! Lui, son site c’était Vietnamiens bien compliqués. Et sur le site de monsieur c’était écrit qu’il n’était pas question qu’on prenne un avion en direction de chez Lui. En nous passant le combiné, le responsable de la compagnie d’avion nous dit que ce ne sera pas possible de monter à bord et que monsieur Nguyen, à l’autre bout du fil, nous répètera l’explication. On devra rester à Montréal, se rendre à Ottawa, demander un visa à l’ambassade, racheter un billet d’avion et repartir au Viet Nam, en d’autres mots notre voyage est à l’eau.

Sauf si, en prenant une petite voix douce et polie, on commence à expliquer à monsieur le Vietnamien qu’on avait pas fait ça pour mal faire et qu’on aurait pas fait ça comme ça si on avait su et que tout ça est à cause de notre grossière erreur et qu’on a de l’argent à dépenser dans son beau pays pendant deux mois et qu’on recommencera plus jamais et qu’on s’excuse fort fort fort (m’excuse, m’excuse, m’excuse). « Dans ce cas, le Gouvernement socialiste du Viet Nam est peut-être prêt à faire une exception pour vous, madame Beaulieu et monsieur Côté », nous explique notre interlocuteur. Et c’est ainsi qu’Un monde à deux a réussi à gagner une manche et à monter dans son avion.

Le texte est presque fini et on ne vous a même pas glissé un mot sur le bris mécanique qui nous a obligés à changer de plan de vol. Ensuite, de l’incompétence et du complet manque d’empathie des employés d’Air Canada qui nous ont fait manquer cette deuxième option. Pour finalement se retrouver sur un vol vers Paris, où l’on aura profiter d’une correspondance de huit heures pour aller faire un coucou surprise à nos amis Yannis et Manil.

Nous avons finalement abouti à Ho Chi Minh Ville et constaté à quel point il était simple de se procurer un visa lorsque l’on fait ce que Canadiens à l’étranger nous dit de faire. Plus de peur que de mal.

2014-02-06, Ho Chi Minh Ville, Vietnam


Commentaires (5)



73xwQ4zeM
Envoyé par U3B0mbCa zyyI9WgnynQ le 2017-01-29
Plasnieg to find someone who can think like that http://kqyijtoo.com [url=http://mqctyar.com]mqctyar[/url] [link=http://vchovi.com]vchovi[/link]

UVrj1EgApX
Envoyé par cl6H2vsmxz cKA4y0U13 le 2017-01-27
Well done <a href="http://vaqipgp.com">arilcte</a> that. I'll make sure to use it wisely.

InsoGOsrQ5
Envoyé par 4PRzma6tqUg jLg39LGfDG le 2017-01-26
I am fairly new to Youtube. My view counter froze at 301. I have been in forums. Searched every help tool and article, all to no useful avail. Titonka Music, the music company that fiancnially backs me, is watching my futile attempts to get the counter fixed, and I am afraid that they will decide that an extensive PAID advertising campaign with your company is useless because 1. Customer service is pretty horrid and 2. If the counter doesn&#39;t work it is PRETTY DIFFICULT to see how well an ad campaign is going. This will likely not even be read, but if it is YOUTUBE, PLEASE RESPOND!!!! -tregill94 on youtube

Ça finit bien..!
Envoyé par Pierre-Antoine Labrecque le 2014-02-06
Je m'ennuyais de vous lire! (Faute à "variées")

bon voyage
Envoyé par Richard Beaulieu le 2014-02-06
Bravo pour les contournements de procédures, Saluer des amis à Paris, je vous souhaites bien d'autres tout au long de votre voyage, ici la température sont sous la normale et une fois le carnaval passé le printemps se pointera le nez assez vite je crois. Attention aux menu numérotés sans signe de monnaie ce n'est peut être pas l'ordre des offres du resto!!!!! Des rendez vous sur Skype sont-ils possible???

Skype
Alex et Janie
Ici, la température est chaude et humide (33 degré en moyenne par jour). Et on évite le plus possible les restaurants avec des menus à numéros, question de ne pas prendre de chance. Des rendez-vous sur Skype sont possibles il suffit juste de nous ajouter sur votre Skype un coup que vous l'aurez téléchargé. À noter : il y a 12h de décalage horaire.



Soumettre vos commentaires