Les deux pires pèlerins

Ça y est, notre périple à pied sur les chemins de Compostelle a débuté depuis quelques jours. Comme vous devez commencer à le comprendre, on a tendance à ne rien faire comme c’est supposé. Il ne fallait donc pas s’attendre que ce soit différent pour notre marche vers Saint-Jacques. Notre choix d’itinéraire en est d’ailleurs un bon exemple.

La vaste majorité des gens qui font le chemin de Compostelle empreinte la route qui débute au Puy-en-Velay. Pour notre part, nous avons décidé de partir de Paris justement en se disant que ce serait bien de tourner le dos aux hordes de pèlerins. On ne compte d’ailleurs plus le nombre de personnes qui nous ont fait remarquer notre bizarrerie depuis le début de notre court périple. Mais on ne fait pas de cachettes, on n’est pas des pèlerins comme les autres. En partant, le fait qu’on n’ait aucun objectifs spirituels mais plutôt culturels et économiques détone légèrement d’avec le pèlerin moyen. Nous nous plaisons à dire que nous faisons un pèlerinage souple et que nous nous permettons de tricher régulièrement.

Nous avons débuté notre première journée en train pour sortir un peu de Paris et nous avons marché 13,5 kilomètres sous un soleil de plomb avant de nous laisser tenter par un léger raccourci ferroviaire pour les 7 kilomètres suivants. Nous avions une bonne excuse puisque c’était la première journée.Deuxième étape, encore un soleil radieux, 30 degrés. Après 17,8 kilomètres, à défaut d’attendre l’appel de Dieu, nous avons de nouveau entendu l’appel du train qui nous présentait une formidable échappatoire vers la jolie ville d’Étampes. Sur place, nous avons omis de mentionné nos objectifs laïcs afin d’être hébergé au presbytère. Nous nous en confessons.

Le lendemain, nous avons eu beau dormir une nuit à ses côtés, la voix du Christ était toujours inaudible à nos oreilles. Si bien que nous avons appliqué le proverbe jamais deux sans trois et pris le train une fois de plus. Mais cette fois, ce fut le comble du ridicule. Étant donné que le trajet de 30 kilomètres vers la prochaine étape était clairement trop long pour nos mollets encore engourdis et que les villages en vue ne disposaient ni de stations de bus ni de gare de train, nous avons choisis, non sans remords, de prendre le train afin de revenir sur nos pas des deux derniers jours. Ainsi, nous avons pu attraper la connexion d’un autre train qui lui nous mènerait vers notre destination du jour.

Jour 4. Nous étions donc bien motivés à compléter la prochaine étape comme il se doit. En plus, la température était de notre côté, enfin c’est ce que nous croyions. Il faisait moins chaud que les journées précédentes et malgré les annonces de pluie, les nuages n’étaient pas très menaçants. Le sentier, comme c’est souvent le cas, allait à travers villages, champs et boisés. La pluie du matin combinée avec le temps gris et doux ont vite transformé nos passages dans les bois en essaims de moustiques. Honnêtement, si jamais un Français vous dit qu’au Québec nos maringouins sont énormes, dites-vous que ce Français est surement un Parisien qui n’a jamais mis un pied en dehors de la ville lumière. Les moustiques qu’on a rencontrés lors de cette étape sont dignes des plus gros qualificatifs. Après l’oiseau-mouche, on croyait découvrir la « mouche-oiseau ». Si bien que ces bétails nous ont convaincus de délaisser notre joli sentier au profit de l’accotement de la route départementale. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, après seulement quelques ennuyants kilomètres en bordure du bitume, nous avons succombé à l’envie de faire de l’auto-stop. Résultat : 17,5 kilomètres marchés et 7 kilomètres trichés.

Aujourd’hui, avec toutes ces péripéties, nous prenons une pause avant de nous élancer vers Orléans et la vallée de la Loire dans les prochains jours. Impossible de dire où nous mènera ce périple mais une chose est certaine, il ne s’annonce pas ordinaire.

2013-06-10, Centre, France


Commentaires (3)



86PbOI6W
Envoyé par Irn3iV4gZ 9mfqQ3Zt le 2017-01-29
This inrfmoation is off the hizool! http://vqdlkupqv.com [url=http://igcdiefnav.com]igcdiefnav[/url] [link=http://vqvksavd.com]vqvksavd[/link]

b5Ry1TocY
Envoyé par qXbwOwcPQ7E FtRW5cfcVU le 2017-01-27
That's a knowing answer to a <a href="http://uhlzrcwscze.com">diciffult</a> question

TMLpUwkdck
Envoyé par 8XnGuJPFT2Hn NihezmtT le 2017-01-26
Belle,Pj maraming maraming salamat sa inyo,trailer pa lang ng debut ni Camille ang daming humanga at nagandahan.Thank you very mutieJoshe/P.pico Vetus. Paris,FranceReply



Soumettre vos commentaires